Nos projets 3 min  de lecture

Parce qu’ensemble, on va plus loin

Parce qu’ensemble, on va plus loin

Plutôt que de se faire de l’ombre, plutôt que de faire cavalier seul, les sociétés du secteur de l’eau collaborent. Partagent. S’entraident. Tantôt pour réaliser des économies d’échelle. Tantôt pour mieux exploiter la ressource et les infrastructures disponibles. Tantôt pour réaliser des projets communs. La finalisation de la sécurisation de la région Arlon-Messancy-Aubange en est un parfait exemple.

La récente mise en route de la station de traitement d’Udange constitue à la fois le point d’orgue et la cerise sur le gâteau de la sécurisation du Sud-Luxembourg. Une conférence de presse vient d’ailleurs de sceller l’événement. Il s’agit d’un des 12 travaux —non pas d’Astérix—, mais du Schéma régional des Ressources en eau. Projet pharaonique de 334 millions € pour lequel notre société s’est vu confier les rênes par la Wallonie. Le volet “Udange” représente à lui seul un investissement de 5,3 millions €.

Fiche-SD

Idélux– SWDE : partenariat gagnant

Ce qui fait la particularité du chantier autour d’Udange (et de sa réussite), c’est l’étroite collaboration professionnelle et la complémentarité des compétences entre l’intercommunale Idélux, présente dans la province du Luxembourg et notre société. Pour le dire très succinctement, le bureau d’études de la SWDE a réalisé les études techniques et la supervision du chantier, tandis qu’Idélux s’est chargé de la direction et de la surveillance des travaux.

Jérôme Hansenne, ingénieur responsable de l’exécution des marchés de travaux Production (Zone Est) souligne combien cette forme de partenariat est payante : « Nous nous sommes rendu compte, dans le cas précis de ce dossier, qu’il était plus intéressant de sous-traiter la direction et la surveillance de ce chantier très excentré au département Idélux Eau. Et ce, pour deux raisons.  Un : ça évitait à nos équipes de devoir parcourir des centaines de kilomètres chaque jour. Deux : ça nous permettait de faire suivre le chantier par des professionnels de confiance qui connaissent parfaitement le domaine de l'eau et la région ».

Ce type de collaboration avec Idélux n’est possible que parce que notre partenaire est 100% fiable. Avec un bureau d’études moins expérimenté, l’opération serait plus hasardeuse… 

Jérôme Hansenne
Jérôme Hansenne , Coordination Travaux de Production Zone Est – SWDE

Alter ego de Jérôme chez Idélux, Guillaume Delbeke exprime un même enthousiasme : « Nous avons été enchantés de collaborer sur un tel projet. Pour nous, c’est une mine d’expériences très enrichissantes. Comme la SWDE souhaite que les infrastructures qu’elle réalise tiennent dans le temps, les matériaux et les équipements utilisés sont toujours excellents. D’autant que les prescriptions techniques de la SWDE sont parfois un peu différentes de celles que nous préconisons au niveau des communes. Pour la petite histoire, nous avons dû faire venir du gravier de Rochefort car le gravier de la région était trop calcaire pour les ouvrages de béton ».

IMG_20191010_142912
Tous les graviers ne conviennent pas pour le béton d'une station de traitement. A Udange, le gravier utilisé provient de Rochefort

Dans le métier, nous disons qu’avec la SWDE, on travaille avec la « Rolls » du secteur !

Guillaume Delbeke
Guillaume Delbeke , Ingénieur Bureau d’études – IDELUX

Les ingénieurs d’Idélux, familiarisés avec les particularités luxembourgeoises, considèrent d’ailleurs que les collaborations de ce type (avec la SWDE) vont se multiplier. Si les ressources en eau ne manquent pas, il s’avère, par contre, que certains équipements de production et de distribution ne sont plus adaptés. « Si l'on tient également compte des pénuries consécutives aux périodes de sécheresse, certaines communes autonomes qui sont propriétaires de leur réseau d'eau devront trouver des alternatives », constate Guillaume Delbeke.

Dans les années à venir, il faudra donc composer avec l'ensemble des acteurs de l'eau afin de répondre au mieux aux défis qui nous attendent.

Guillaume Delbeke - IDELUX

Pour les communes autonomes, il n'y a pas mille et une solutions. Soit, elles proposent une meilleure garantie d'approvisionnement en réalisant des interconnexions entre elles. Soit elles le font par l’intermédiaire de la SWDE. Chez Idélux, nous sommes conscients que la SWDE n’a aucune visée hégémonique. Son seul objectif est de sécuriser le territoire wallon. Et, nous sommes très bien placés pour jouer un rôle de coordinateur ».

Le reportage de TV Lux sur l'inauguration de la station d'Udange