Nos à-côtés 2 min  de lecture

Typh Barrow : émotion dans le salon

Typh Barrow : émotion dans le salon

Le rendez-vous était pris : ce vendredi 15 janvier, nous étions certainement plus d'un bon millier derrière nos écrans pour suivre en direct le concert privé de la chanteuse belge Typh Barrow. Un événement offert par la SWDE pour remercier l’ensemble de son personnel pour les efforts fournis pendant cette crise sanitaire. Retour sur cette échappée culturelle et virtuelle.

18h tapantes. Plus que trente minutes et « Typh sera là ». Les ingénieurs du son s’occupent des derniers réglages de sonorisation et des retours de caméra. Tout est prêt pour diffuser en direct la prestation de l'artiste bruxelloise via une plateforme. L’ambiance est feutrée et, au milieu de la pièce, trône son piano.

IMG_6067

Pendant ce temps, dans les chaumières du personnel de la SWDE, le décompte est lancé. Chez certains, les enfants patientent confortablement dans le canapé. D’autres n’ont pas hésité à se préparer un tas de bonnes choses à grignoter. Tous attendent impatiemment le showcase privé.

Tout à coup, des mirettes bleues crèvent l’écran. Typh Barrow vient d’arriver. Même si elle n’est pas face à son public, elle porte un large sourire. Son premier concert de 2021, c’est avec la SWDE qu’elle va le partager.

Finir 2020 en beauté...

Je ne connaissais pas spécialement l’univers de Typh Barrow, mais j’ai quand même voulu tenter ma chance au concours ! J’étais assez impressionnée, mais c’était une très belle découverte

Isabelle Stilmant
Isabelle Stilmant , Employée au Back-Office (Couillet)

"Les larmes aux yeux"

Dès les premières notes, la voix grave et cuivrée de Typh Barrow transporte son public avec des titres tels que « Aloha » en guise de feu d'artifice. On est « ailleurs » et ce, même si le voyage est virtuel.

Capture_Typh4
Pour revoir le concert

On a adoré avec les enfants... Merci à la SWDE et à Typh Barrow. On a dansé dans le salon adoré ses anecdotes autour de ses compos. Merci pour Jacques Brel... J'en ai eu la chair de poule... Bonne continuation à Typh et vivement son 3eme album

Pascale Picron , Responsable cellule WSP

En plus de ses propres compositions, elle nous a aussi livré quelques «covers » dont elle a le savoureux secret : « Back to Black », « No Diggity» ou encore « Gangsta’s Paradise ». Et pour l’unique chanson interprétée en français, Typh rend hommage à Brel avec une bouleversante délicatesse. Frissons garantis

CommentaireFB_Typh-Barrow_3
CommentaireFB_Typh-Barrow_2

Mille mercis pour ce beau cadeau. C’était vraiment génial. Découverte en concert d’une chanteuse entière et vraie. Un moment rempli d’émotions et de quoi nous réconforter dans cette longue période.

Laure Poisquet
Laure Poisquet , Analyste chimie - process

Rencontre privilégiée pour quelques-uns

A l’issue de ce showcase privé, dix collègues – tirés au sort - ont eu la chance de pouvoir s’entretenir en privé avec l’artiste. Le tout grâce à la plateforme Teams.

Typh-Barrow_rencontre-privée

Le Covid nous a privés des moments que nous avions l’habitude de partager : la Saint-Nicolas, le Family Day, … Grâce au concert, nous avons pu passer un moment tous ensemble même si c’était en virtuel. J’étais ravi de pouvoir lui poser quelques questions à Typh Barrow à la fin

Dario Royaux
Dario Royaux , Technicien infrastructures de production

Je suis Typh Barrow depuis ses débuts : j’avais découvert ses covers sur Internet et depuis je suis allée la voir deux fois en concert ! Nous avons pu lui poser quelques questions avec mon épouse via Teams et c’était un très chouette moment.

Michel Risselin
Michel Risselin , Surveillant de chantiers (Couillet) 

Quelques notes sur un piano, des textes poignants, la sympathie de Typh Barrow,... Il n’en fallait pas plus pour terminer la semaine sur une somptueuse note.