Une journée avec... 3 min  de lecture

Huseyin , technicien en infrastructures de production

SARIDOGAN 181

Technicien en infrastructures de production sur la région Ouest, Huseyin visite une dizaine de châteaux d’eau ou de réservoirs par tournée journalière. Son travail nécessite d’aller au fond des choses et de comprendre le moindre détail des installations. Quand il inspecte les multiples panneaux électriques, vannes ou pompes, il aime avoir toutes les cartes en main.

Ce photoreportage ne reflète bien sûr pas l'ensemble des missions dévolues aux techniciens en infrastructures de production (TIP). Ce n'est pas le but de cette nouvelle série Une journée avec... que nous inaugurons avec Huseyin. Nous l'avons accompagné pendant toute une journée de travail, prise au hasard. Et voici comment elle s'est déroulée...

En 2023, on parlera encore plus de vous

08h05

Une journée avec Huseyin 1

Dans son bureau à Couillet, Huseyin et son collègue Julien relisent l’agenda de la journée. Si le planning du jour est connu depuis la veille, ils vérifient si les ordres de travail n’ont subi aucune modification de dernière minute.

08h20

Une journée avec Huseyin 2

Avant de partir sur le terrain, Huseyin explique à son collègue une spécificité technique d’un schéma électrique complexe. Parfois une feuille et un bic valent mieux qu’un écran d'ordinateur ou une tablette !

09h11

Une journée avec Huseyin 3

Réservoir de Roselies. Dans les missions de Huseyin, il y a aussi la surveillance des bâtiments et de leurs abords qui peuvent avoir subi des dégradations ou du vandalisme.

09h18

Une journée avec Huseyin 4

Réservoir de Roselies. Sur l’écran de contrôle, Huseyin vérifie si les alarmes fonctionnent bien, si aucun défaut n’est répertorié ainsi que les heures de fonctionnement des pompes.

09h29

Une journée avec Huseyin 5

Grand réservoir des Forges à Aiseau. Vérification minutieuse de la canne d’injection de chlore dans la conduite sous pression.

09h32

Une journée avec Huseyin 6

Grand réservoir des Forges à Aiseau. Vérification de la pompe doseuse de chlore. Dans ce métier, il faut prêter attention à des bruits, à des mouvements, à des traces éventuelles. Cette observation des détails et la prise en compte des changements de l’environnement permettent une meilleure appréhension de la situation et l’anticipation des pannes.

Je suis un enquêteur de petits indices à comprendre afin d’éviter de gros problèmes à résoudre

Huseyin
Huseyin , Technicien en infrastructures de production - Région Ouest

12h35

Une journée avec Huseyin 7

Château d’eau de Courcelles. Huseyin vérifie attentivement le bon fonctionnement de la vanne asservie hydrauliquement. Malgré la répétition des observations à effectuer, l’intensité de l’attention de l’électromécanicien ne baisse pas. Si entre deux visites rien ne se passe sur le site, c’est pour lui l’exemple éclaboussant d’un travail bien fait. Huseyin recommande ce poste à tous les étudiants qui viennent en stage dans son service.

13h38

Une journée avec Huseyin 8

Château d’eau de Ransart. Huseyin prend de la hauteur pour vérifier les arrivées d’eau à la cuve. Si ses humanités techniques à l’Université du Travail de Charleroi l’ont bien instruit, il estime apprendre encore tous les jours sur le terrain. Et il adore çà car pour lui, apprendre c’est avancer. Et qui cesse d’avancer recule !

14h05

Une journée avec Huseyin 9

Château d’eau du Campinaire à Fleurus. Chaque édifice contient un journal de bord où, à chaque visite, il faut rentrer les index. Huseyin est consciencieux et a, durant ses tournées de maintenance préventive, l'inquiétude chevillée au corps. Il adore son travail, sauf les nuits de garde lorsqu’une alarme se déclenche.

14h17

Une journée avec Huseyin 10

Château d’eau du Campinaire à Fleurus. Avant de partir pour l’ultime ouvrage à visiter, Huseyin clôture l’ordre de travail présent et initialise le prochain sur son ordinateur portable. A propos de son métier que, contrairement à lui, nous trouvons répétitif, Huseyin a l'épanchement aisé: « Je suis un enquêteur de petits indices à comprendre afin d’éviter de gros problèmes à résoudre » dit-il. Même s’il est seul durant sa tournée, Huseyin apprécie le travail en équipe au bureau où il sait pouvoir compter sur ses proches collègues.

Et une petite anecdote pour finir...

L’été dernier, lors de sa tournée, Huseyin s’est rendu à la Carrière Dupuis, située entre Mont-sur-Marchienne et Montigny-le-Tilleul. Il fut surpris par des bruits inhabituels dans cet endroit généralement très calme. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir une bande de jeunes nageant dans la réserve d’eau alors que la canicule était à son comble. A la manière des gardes champêtres d’antan, il prit sa grosse voix et, malgré son infériorité numérique, leur demanda de quitter les lieux. Les jeunes s’exécutèrent sans rouspéter. Magnanime, Huseyin leur laissa récupérer leurs habits...

Reportage

Roger Job
Roger Job
Photographe

Découvrez un programme au hasard

Notre programme d'actions

Objectif zéro incident

OPP 1852 08 10 2022 Pictogrammes 1000px 08
En savoir plus