Evolution de la SWDE 4 min  de lecture

Maintenance Zone Ouest : Denis a passé le flambeau à Bernard

Cover Denis Bernard 2

Le remplacement de Denis Flémal par Bernard Canet à la tête de la Maintenance zone Ouest ne figurait pas dans la liste des changements attendus au 1er juillet. Le premier a quitté la SWDE fin mai pour une nouvelle aventure personnelle à l’étranger. Le second, actuel responsable Projets (PMO), le relayera. Une relève un peu précipitée. Mais solidement préparée.

Au 1er juillet, notre société bascule de l’ancien au nouveau système d’organisation. L’une des métamorphoses les plus marquantes concerne la disparition des pôles Production et Distribution au profit d’un nouveau processus opérationnel qui associe deux filières distinctes : Maintenance et Exploitation. Avec ce changement, apparaissent aussi de nouveaux intitulés de fonctions, dont celui de Manager Maintenance. Bernard assurera ce rôle initialement dévolu à Denis. Avec quel impact pour les équipes ?

Pour tenter d’y répondre, nous avons cueilli Bernard et Denis juste avant que ce dernier ne s’envole vers d’autres horizons…

Lire "Objectif zéro incident"

L’une des règles d’or liées à la mise en place de la nouvelle organisation dit ceci : « Chacun s’engage, quelle que soit sa fonction, à faciliter le transfert des compétences et du savoir-fairé ». Comment cela s’est-il passé entre vous ?

Denis Flémal - Notre cas de figure est un peu particulier. Bernard est désormais chargé d’occuper une fonction qui m’était attribuée à l’origine. J’ai démissionné pour raison personnelle. Je ne peux donc pas remplir cette nouvelle mission. Dans l’ancienne organisation, j’officiais comme directeur Distribution pour la zone Ouest. Dans la nouvelle, je devais reprendre la fonction de manager Maintenance. Comme je ne serai plus là pour assurer la transition « en douceur », Bernard et moi avons travaillé d’arrache-pied pour que tout soit OK le 1er juillet.

Bernard Canet : C’est un peu un jeu de chaises musicales. À l’origine, j’avais postulé pour continuer à gérer le portefeuille de projets. Lorsque Denis a fait un autre choix de vie, il a fallu trouver un nouveau candidat pour son poste. J’ai posé ma candidature. Elle a été acceptée. J’ai donc deux transferts de compétences à gérer en simultané. J’ai dû glaner dare-dare un maximum d’informations auprès de Denis. Parallèlement à cela, je me réunis régulièrement avec Gwendoline (Geronnez) pour lui donner toutes les clés de la succession au poste de PMO. C’est elle qui me remplacera au 1er juillet.

Compte tenu du départ prématuré de Denis, pensez-vous être suffisamment prêt pour assurer la transition avec sérénité ?

Bernard - Absolument ! Ces changements font en quelque sorte partie de nos métiers et de notre ADN de manager. En tant que cadres, nous sommes là pour trouver les meilleures solutions aux situations qui se présentent. Mon expérience au sein de la SWDE a fait que j’ai pu approcher beaucoup de services. La maison, je la connais bien ! Et je pense savoir ce qu’il faut faire pour continuer à la gérer pour le mieux. C’est dans cet esprit que je reprends cette fonction. Je tiens ainsi à rassurer tous les collègues avec lesquels je vais collaborer au sein de ce nouveau service.

La bascule fixée au 1er juillet est théorique. On ne va pas appuyer sur un bouton pour passer d’un système à l’autre. Durant les premiers jours, les premières semaines et les premiers mois, les échanges entre collègues devront se poursuivre pour permettre les ajustements.

Bernard
Bernard , (futur) Manager Maintenance Zone Ouest

J’imagine que les échanges de bonnes pratiques entre vous deux ont dû un peu se faire au pas de course. S’il y avait un seul aspect de la fonction qui devait absolument être évoqué, c’était lequel ?

Denis – Sans aucun doute les relations avec nos associés communaux ! Une composante essentielle de mon métier concerne la collaboration et les échanges avec ceux qu’on appelle les stakehoders, à savoir principalement les bourgmestres, les représentants du monde politique et les entrepreneurs industriels. La gestion de ces contacts continuera à être assurée par le manager Maintenance. C’est-à-dire Bernard, pour la zone Ouest !

Bernard – Denis et moi avons accordé nos calendriers pour qu’il puisse me transmettre le maximum d’informations et me présenter au plus grand nombre de stakeholders. Ça a été une véritable course contre-la-montre pour les rencontrer. Mais je suis heureux d’avoir eu ces contacts informels avec les responsables communaux avant les premières réunions plus officieuses que sont, par exemple, les conseils d’exploitation. Au vu de ce qui a déjà été accompli, je suis persuadé que cette transition va très bien se passer.

La grande majorité du personnel qui se trouvait sous ma responsabilité (chefs de secteur, contremaîtres et fontainiers) est essentiellement du personnel de maintenance. La nouvelle organisation ne va pas chambouler leur manière de travailler.

Denis
Denis , (ex) Directeur Distribution Zone Ouest

Découvrez un programme au hasard

Notre programme d'actions

Nos données, une autre ressource

OPP 1852 08 10 2022 Pictogrammes 1000px 06
En savoir plus