Nos à-côtés 2 min  de lecture

Alain, brasseur en eaux glacées

SWDE OMAG09 22 Alain Marion5

Même en plein cœur de l'été, la température de l'eau en Mer du Nord peut freiner les envies de baignade des plus frileux d'entre nous. Difficile alors de pouvoir imaginer une brasse coulée dans une eau à 5°. Voire plus froide encore ! Pour beaucoup, c'est de la pure folie. Pour Alain, ce surveillant de marchés de Verviers, c'est pourtant un vrai plaisir...

Dire qu’Alain n’a pas froid aux yeux tient assurément de la boutade. Pourquoi ? Parce qu’il est officiellement « nageur en eau froide ». Vous avez bien lu : nageur en eau (très) froide. Alors que d’aucuns rêvent de barboter dans les eaux chaudes des Caraïbes, lui préfère faire l’iceberg dans les eaux glacées de l’hiver.

Brrr
C'est l'heure de l'apéro, sortez les glaçons !

« Cette idée saugrenue m’est venue un 31 décembre. C’était en 2017. Alors que j’avais bu quelques verres avec les copains à la piscine (non couverte – NDLR) de Theux, un pote m’a mis au défi de plonger dans l’eau froide du bassin. J’ai relevé le gant et 5 jours plus tard, je me suis retrouvé en maillot au bord d’une piscine dont l’eau ne dépassait pas les 4°C. Tous les membres du club étaient là pour m’encourager et assurer ma sécurité. Lorsque j’ai sauté (car je ne pouvais plus reculer), je n’ai eu qu’une envie : celle de ressortir illico. Je manquais d’air et j’avais l’impression d’étouffer. Au bout d’une minute, mon corps s’est mis à « brûler » de partout, et ça a été beaucoup mieux ».

Deux ou trois jours après une séance, on se sent en super forme. Quant aux petits rhumes et autres grippes hivernales, on leur dit adieu à tout jamais !

Alain
Alain , Surveillant de marchés - Maintenance Réseaux - Verviers

Pour les initiés, cette première expérience s’appelle la « biscotte ». C’est la phase initiatique par laquelle passent tous les nageurs en eau froide. « Quand le corps cesse de « brûler » et qu’on commence à se sentir bien, c’est là qu’il faut sortir. En fonction de son état général et de la température de l’eau, on peut rester quelques minutes, voire ¼ heure si l’eau dépasse les 12°C. Les champions qui pratiquent la méditation peuvent par contre rester encore beaucoup plus longtemps ».

Précautions et bienfaits de la nage en eau froide

Un pingouin en slip de bain

Depuis ce jour, Alain fait partie du club des Pingouins fous de Theux. Car la nage en eau froide est une discipline sportive à part entière, avec ses compétitions et même son championnat du monde.

les-pingouins-fous-de-theux
« Plus qu’un sport, c’est une véritable philosophie de vie » ©S.Kettani

À Theux, le plus « capé » des membres du club est aussi le plus expérimenté. « Du haut de ses 83 ans, Richard a été plusieurs fois champion du monde dans sa catégorie. Personnellement, je n’ai participé qu’à une seule compet’ car ce n’est pas mon truc. Ce qui me plait, c’est l’ambiance avec les copains et les copines. On se retrouve au bord d’un bassin ou d’une rivière et on passe de bons moments ensemble. Comme nous sommes des pingouins fous, il nous arrive de casser la glace d’un étang pour nager en eau très froide. Nous organisons également des voyages à l’étranger pour rencontrer d’autres pratiquants. Plus qu’un sport, c’est une véritable philosophie de vie ».

Découvrez un programme au hasard

Notre programme d'actions

Osons un horizon durable

OPP 1852 08 10 2022 Pictogrammes 1000px 07
En savoir plus