Notre avenir 2 min  de lecture

Comment mieux investir notre argent ?

Comment mieux investir notre argent ?

Ou plutôt… l’argent de la SWDE lorsqu’elle doit rénover ou construire un ouvrage (château d’eau, réservoir, station…). Une méthode existe et a été testée à plusieurs reprises en interne. Avec succès ! Exemple concret dans le Hainaut, à Péronnes-lez-Binche.

Imaginez un réservoir d’eau qui permet de stocker 1.000 m³ d’eau dans lequel, chaque jour, passe 8.000 m³. Ce réservoir est vieux, en mauvais état. En plus, il est trop petit pour permettre une sécurité d’approvisionnement. C’est-à-dire qu’en cas de fuite sur le réseau (par exemple), ce réservoir se videra trop vite et il y a un risque que les habitants qui en dépendent soient privés d’eau au robinet.

Face à cette situation, nos collègues du Bureau d’études envisagent d’en construire un plus grand. Plus grand, mais de combien ? Pour ce genre de bâtiment, l’analyse habituelle sur base de la situation existante indique que 5.000m³, ça devrait être bon.

Et si on raisonnait autrement ?

C’est là qu’entre en scène la méthode d’analyse de la valeur pour trouver LA meilleure solution. Derrière ces mots un peu barbares, on retrouve quelques principes simples à comprendre :

  • On rassemble toutes les parties concernées (pas uniquement ceux qui vont le construire ou l’utiliser, mais aussi ceux qui vont l’entretenir, le SIPPT, etc.) pour réfléchir ensemble
  • On repart des besoins plutôt que de la situation existante
  • Après avoir imaginé plusieurs solutions qui pourraient convenir, on creuse les idées les plus prometteuses en réalisant des « mini-études ».
  • En comparant ces “mini-études” entre elles, avec le point de vue “est ce que cela répond à chaque besoin”, on identifie celle qui est la plus adéquate, celle qui a la meilleure Valeur.

Avec quel résultat ?

Pour ce réservoir à Péronnes-lez-Binche, la solution trouvée penche plutôt pour un nouveau réservoir de 2.000 m³ avec des installations techniques qui permettront une meilleure économie d’énergie. Par rapport à la solution initiale, la SWDE économisera 2,1 millions d’€ sur 50 ans. Du coup, l’argent économisé pourra être investi sur d’autres projets.

Cette méthode fait partie des outils du Bureau d’études. Elle est appliquée sur quelques projets chaque année, en fonction des enjeux identifiés. C’est difficile d’en faire plus actuellement car cela demande du temps et des personnes formées à la méthode.

Gwendoline Geronnez
Gwendoline Geronnez , Architecte au Bureau d’études et Expertises


Pour en savoir plus sur la méthode de l’analyse de la valeur à la SWDE :