Nos projets 3 min  de lecture

Dans l’ombre du Schéma directeur : l’homme qui montre la voie

Dans l’ombre du Schéma directeur : l’homme qui montre la voie

Quand on pense au Schéma directeur, ce grand projet de sécurisation de l’alimentation en eau de nos clients, on s’imagine assez facilement les kilomètres de conduites, les châteaux d’eau, les réservoirs, les stations de pompage ou de traitement à réaliser. On visualise déjà un peu moins les millions d’euros à investir pour assurer l’avenir de l’eau en Wallonie. Et on est encore moins conscients de tous les acteurs qui œuvrent en coulisse de ce gigantesque projet. C’est pourquoi, nous vous proposons de partir à la découverte de ces collègues en mission spéciale... Ici, Selim Eser, géomètre doté d’un superpouvoir.

Lors de l’épopée ferroviaire aux Etats-Unis, dans les années 1800, définir le bon emplacement des voies de chemins de fer à poser était une mission primordiale. L’objectif étant de rallier la côte Est à la côte Ouest... Toutes proportions gardées, c’est un peu le job de notre géomètre, Selim Eser, dans le cadre du Schéma directeur : « Lors d’une nouvelle demande – par exemple, le passage d’une conduite d’un point A à un point B – je m’occupe de trouver les terrains les plus adéquats dans un certain périmètre donné. Cette phase d’étude est la toute première étape ».

EN PHOTOS : Dessinateurs bâtiments, des plans sur la planche
Selim_géomètre_1
Le passage sur le terrain est essentiel : cela détermine à 90% si le projet pourra se faire à l’endroit choisi ou non.


Alors, notre géomètre se plonge dans les plans, utilise des logiciels d’informations géographiques et topographiques. Et pour cela, il active son superpouvoir...

J’ai la topographie dans les yeux . Juste en regardant les plans, je peux prédire quel endroit sera le plus propice à la construction, même si je n'y ai jamais mis les pieds. 

Selim Eser
Selim Eser , Géomètre expert - Service emprises

Mais notre homme est prudent et professionnel. C’est pourquoi il se rend sur place pour confronter les données à la réalité du terrain.

Du tracé à la réalité

Nous l'avons suivi à Houyet, par une journée fraîche et brumeuse, en ce début de mois de janvier. Depuis plusieurs années, cette petite commune namuroise est confrontée régulièrement à des problèmes de distribution d'eau potable : coupures, eau brunâtre, faibles débits. La construction d’un nouveau château d’eau doit permettre de résoudre cette situation.

Selim_géomètre_2
De gauche à droite : Selim, Gabrielle (Dessinatrice au BE), Christophe Taelman (Responsable du projet) et Mario De Cuyper (Contrôleur en chef Schéma directeur)

En plus de Selim, trois autres personnes sont présentes : Christophe Taelman, le responsable de projet , Gabrielle Simon, dessinatrice au Bureau d’études et Mario De Cuyper, de l’équipe Coordination du Schéma directeur. Il sont tous les quatre réunis dans cette mission de prospection de terrain pour la construction de ce château d’eau faisant partie intégrante d’un projet global parmi l'Autoroute de l'eau, l'un des 12 chantiers du Schéma directeur.

Selim_géomètre_3

L’opération sur le terrain peut parfois s’avérer plus complexe que prévu. Par exemple, on découvre un arbre dit remarquable qui n’était pas recensé sur les plans. C’est là qu’il faut trouver des solutions. 

Selim Eser
Selim_géomètre_5
À l'aide de son matériel GPS, Selim peut déterminer la position exacte de l'emplacement

Dès que le tracé est validé, notre géomètre a encore de nombreuses étapes avant de clôturer sa mission : identifier à qui appartiennent les terrains et propriétés à acquérir (= emprises). Rien que pour le projet à Houyet, cela représente plus de 100 propriétaires et exploitants agricoles avec qui trouver un accord, jouer le rôle de médiateur ou recourir (rarement) à l’expropriation. Pour assurer toutes ces missions, Selim travaille avec 6 collègues.

Selim_géomètre_4
Selim et Gabrielle ont découvert une chambre de visite qui n'était pas répertoriée sur les plans

Avant son passage, il n’y avait rien. Après son passage, il n’y a pas encore grand-chose. Mais au moins, il montre la voie et permet à ses collègues de prendre le relais... Et puis, tel le cow-boy solitaire, il repart pour un autre chantier.

Vielsalm : un nouveau réservoir pour parer le manque d'eau

D'autres épisodes à découvrir prochainement, à la rencontre de ces métiers cachés derrière cet immense projet qu'est le schéma directeur.

Derrière l'appareil photo...

Roger Job
Roger Job
Photographe