Nos métiers 1 min  de lecture

Dessinateurs "bâtiments" : des plans sur la planche

Dessinateurs "bâtiments" : des plans sur la planche

Châteaux d’eau, réservoirs ou encore bâtiments techniques, la SWDE compte pas moins de 1.354 ouvrages. Préserver à long terme la qualité de l’eau, c’est aussi protéger et entretenir ce patrimoine. Dès 2018 jusqu’à aujourd’hui, le photographe Roger Job s’est introduit au coeur du métier des dessinateurs "service bâtiments". Du bureau au pied d’un château d’eau.

Dessinateurs_B-3
Dessinateurs_B-4
Dessinateur au bureau d’études, c’est avant tout un travail d’équipe ! Projet phare : le schéma directeur, notamment la sécurisation de Vielsam depuis la production de la Gileppe. Stéphanie étudie la pose d’une adduction en provenance de Stavelot alors que Marie dessine une station de potabilisation à Vielsalm.
Dessinateurs_B-2
Après un relevé des mesures sur le terrain, Renaud dessine la situation existante de l’ouvrage en 2D.
Dessinateurs_B-5
Dernier bijou du bureau d’études, le scanner permet de virtualiser nos bâtiments. Concrètement, l’appareil enregistre les nuages de points, le format pour la numérisation de l’espace. Il prend une photo à 360˚ qui sera utilisée pour coloriser ces points. Les données numériques seront ensuite assemblées par l’équipe des dessinateurs pour créer un plan 3D des plus précis.
Dessinateurs_B-7
Dessinateurs_B-6
Drone_Raeren-145
Aux commandes du drone, Fabrice guide l’outil high~tech à distance pour qu’il s’approche au plus près du bâtiment à examiner. Le rêve de l’équipe ? Un drone équipé d’une caméra zoom pour examiner les ouvrages de manière encore plus précise.
Drone_Raeren-464
Grâce au drone, plus besoin de recourir à un prestataire externe pour louer un élévateur afin d’inspecter les toitures de nos châteaux d’eau.
Dessinateurs_B-8
Equipé d’une caméra proposant une qualité d’image 4K (comme dans le cinéma numérique), le drone permet notamment le survol et l’examen des ouvrages fragilisés, notamment par les intempéries.
Dessinateurs_B-9
Sur l’écran, les images enregistrées par le drone sont couplées aux photographies prises par le scanner pour reconstituer le château d’eau de Raeren qui vient d’être survolé. Ce clone numérique du bâtiment permettra d’analyser minutieusement l’ouvrage pour détecter toutes les anomalies.