Nos projets 3 min  de lecture

La zone fonctionnelle libère les frontières entre Production et Distribution

OPP 2016 05 03 2022 V2 S Stxt

Plus étendues que les aires de distribution qu’elles englobent, les « zones fonctionnelles » vont devenir la prochaine référence en matière de découpage de nos réseaux. Future manager Exploitation pour la zone Ouest, Muriel explique ce qui se cache derrière cette appellation et ces nouvelles initiales : « ZF » !

Pour connaître la signification de l'illustration des poupées russes en couverture, voir la fin de l'article.

En mai 2018, la SWDE fait face à une crise sans précédent. Les violents orages qui traversent la région de Charleroi provoquent l’inondation des puits des captages de Viesville. Plus de 18.000 foyers sont privés d’eau potable pendant toute une semaine !

Revoir le fil des événements de 2018

Sur le terrain comme en salle de crise, nos équipes se démènent pour rétablir la situation au plus vite. Mais il faut se rendre à l’évidence : pendant tout un moment, la pleine maîtrise de nos installations nous a quelque peu échappé… Après coup, on se rend compte que le découpage entre Production et Distribution a tronqué la perception du problème. Une meilleure vision globale aurait certainement accéléré sa résolution : d’où vient et où va l’eau produite ? Où débute et où se termine le circuit de l’eau distribuée aux consommateurs d’une région ?

La crise de Charleroi en mai 2018 a-t-elle été l’élément déclencheur de la réflexion sur cette zone ?

Muriel : Je ne dirais pas « déclencheur », mais plutôt « accélérateur » ! À vrai dire, l’idée mûrissait depuis un certain temps. La SWDE s’était engagée dans une démarche d’analyse de risques. Une partie du travail consistait à identifier et à comprendre les interconnections entre chaque élément constitutif d’un réseau de production et de distribution d’eau et d’identifier les risques les plus importants, dans le but de les maîtriser et de les réduire.

Lire Objectif: zéro incident

Tout cela restait donc très théorique ! L’inondation des puits de Viesville est donc tombée « à point nommé » pour effectuer une véritable analyse de risques…

MD : C’est absolument ça ! Il fallait choisir une zone test. Nous devions de toute façon intervenir sur le terrain pour éviter qu’une pareille situation de crise ne se reproduise. Nous avons décidé de faire coup double : améliorer la maîtrise de nos installations et utiliser cette zone pour créer un modèle. Dans un premier temps, nous nous sommes concentrés sur Viesville, car il fallait bien commencer quelque part. Mais très vite, nous nous sommes rendu compte que la zone était trop petite et pas assez représentative. Nous avons donc élargi le périmètre. Et nous l’avons baptisé zone fonctionnelle de Charleroi !

Pour qu’elle reste opérationnelle, nous avons voulu que la zone fonctionnelle soit à taille humaine, que les équipes qui y travaillent connaissent bien les installations et partagent leur expérience.

Muriel
Muriel , Directrice Production – Zone Ouest

En fait, quelle est l’utilité d’une analyse de risques.

MD : Comme son nom l’indique, une analyse de risques consiste à analyser les risques liés à nos installations de production et de distribution d’eau. On évalue la probabilité que chaque installation de la ZF tombe en panne. Et si elle tombe en panne, on liste toutes les répercussions pour nos différentes catégories de clients… Cela nous permet d’établir un classement de nos installations selon leur importance.

Le pilote de la zone fonctionnelle de Charleroi est sur le point d’être clôturé. Qu’est-il prévu pour la suite ?

MD : L’analyse de risques va être déployée sur l’ensemble des 17 zones fonctionnelles de la SWDE. Elle va nous aider à fixer les priorités d’actions. Nous devons détecter les installations qui ont les plus grands risques de tomber en panne. Nous devons également identifier les installations qui risquent d’impacter le plus lourdement le réseau si elles tombent en panne.

Connaître les endroits où les conséquences d’une panne ou d’un incident sur notre réseau sont les plus élevées nous permettra de mieux orienter nos efforts en matière de maintenance et nos investissements. Ils passent en priorité !

Muriel
OPP-2016-05-03-2022-V2
Ces matriochkas aux couleurs de la SWDE représentent la relation entre les différentes notions que nous utilisons dans le cadre de la gestion de nos infrastructures.

Il faut savoir que les périmètres des futures zones fonctionnelles ne redessinent pas les limites des zones d’intervention des centres d’exploitation actuels.

Patrick Bertrand
Patrick Bertrand , (futur) Directeur Maintenance

Découvrez un programme au hasard

Notre programme d'actions

Investissons aujourd’hui pour demain

OPP 1852 08 10 2022 Pictogrammes 1000px 02
En savoir plus