Notre avenir 3 min  de lecture

Énergie renouvelable : mais à quoi servent nos panneaux photovoltaïques ?

Énergie renouvelable : mais à quoi servent nos panneaux photovoltaïques ?

Le photovoltaïque à la SWDE, on en parle régulièrement et pourtant, on voit peu de sites nouvellement équipés. Qu’est-ce qui explique ces longs délais d’implantation ? Et pour quelle utilité ? Autant de questions posées à Bernard Pevée, notre Energy Manager

La SWDE utilise depuis longtemps déjà l’énergie renouvelable produite par nos deux centrales hydroélectriques d’Eupen et de Nisramont, mais aussi via six installations photovoltaïques qui fonctionnent à plein régime, notamment à Aye, Stembert ou Gaurain-Ramecroix. En 2019 et 2020, la SWDE a décidé de nouveau lancer deux importants marchés pour implanter de nouvelles installations photovoltaïques, en vue de d’atteindre une puissance de près de 10 MW (pour 1,2 MW actuellement).

Et si la SWDE était au centre du changement climatique ?

30% à l’horizon 2030

" La mise en place de toutes ces installations photovoltaïques s’inscrit pleinement dans notre plan stratégique», explique Bernard Pevee. Ces installations offrent un double avantage : elles nous permettent de réduire d’une part notre empreinte carbone, et d’autre part notre facture énergétique. En d’autres mots, nous allons réduire les quantités de CO2 que nous émettons tout en diminuant la quantité d’énergie que nous devons acheter.

À l’horizon 2030, 30% de toute l’énergie consommée en interne devra en effet être produite à partir de nos propres installations hydroélectriques, éoliennes ou photovoltaïques (actuellement : moins de 5%). Ce qui n’est pas rien !

Bernard Pevée
Bernard Pevée , Ingénieur en charge de la gestion de l'énergie

Consommer d’abord en interne

« Seule l’énergie non consommée sera réinjectée dans le réseau électrique. Nous veillons ainsi à implanter nos installations photovoltaïques là où nous consommons le plus d’énergie. Comme ce sont en général de vastes pelouses qui protègent nos zones de captage, ces sites isolés ne sont pas forcément les plus faciles à aménager. » souligne encore Bernard.

Panneaux-photovoltaïques_Gaurain-Ramecroix_210201_090818
Notre site de Gaurain-Ramecroix est équipé de panneaux photovoltaïques depuis 2015.

Autorisations et permis

Pour la SWDE, la principale difficulté ne consiste pas à installer les panneaux. C’est plutôt l’obtention des permis et des autorisations nécessaires qui prend le plus de temps et d’énergie. «Nos équipes doivent en effet effectuer des analyses poussées de tous les impétrants (conduites, câbles, fibre optique, etc.) présents dans le sous-sol de nos terrains, en vue de limiter au maximum les impacts sur nos installations, avant de solliciter les permis d’urbanisme », explique Bernard. «Et comme nous injectons l’énergie produite non consommée sur le réseau électrique, les gestionnaires du réseau ORES et ELIA doivent également valider la faisabilité technique de nos projets, en vue d’écouler le surplus de la production de nos panneaux sur le réseau électrique.»

Chantiers emblématiques

Un premier chantier important est actuellement en cours d’installation à Stembert. Il s’agira de notre plus important site photovoltaïque, puisque nous y aurons une puissance de près de 2 MW, soit plus de 6.000 panneaux. S’agissant d’un site très important et stratégique en terme de production d’eau, cette installation y trouve tout son intérêt.

Notre objectif n’est pas de produire de l’énergie verte pour la vendre à d’autres, mais bien d’utiliser le maximum de cette énergie pour alimenter nos stations de pompage ou notre flotte de véhicules électriques.

Bernard Pevée
Bernard Pevée , Ingénieur en charge de la gestion de l'énergie

Un important chantier, plus visible quant à lui, concernera le parking de notre site de Couillet : une série de panneaux photovoltaïques vont en effet être installés sur les carports pour alimenter notre bâtiment, mais aussi notre future flotte de véhicules électriques. "Ce site sera également équipé d’une batterie de stockage, en vue de restituer de l’énergie en fin de journée, lorsque les véhicules seront de retour et que la production solaire sera moins forte" conclut Bernard.

Surveiller la qualité de l'eau... grâce à des abeilles !