Nos métiers 2 min  de lecture

Entré sans diplôme, il deviendra chef d’exploitation

Remise des diplômes CS - Verviers 20 01 2020

La clé de cette évolution : les formations. En moins de 13 ans d’ancienneté, Grégory Diepart a réussi à obtenir un poste à responsabilités.

Gregory postule à la SWDE pour trouver une stabilité professionnelle. Il est engagé sans diplôme d’études secondaires en tant que CPE (contrat premier emploi) pour ouvrir et dispatcher le courrier au service RH de Herstal. Son but? Entrer dans l’entreprise.

Au terme de son contrat CPE, il décide de postuler comme ouvrier. Il réussit l’examen et devient alors fontainier. Au bout de 8 ans dans ce poste, il se sent capable de faire mieux, il a envie de relever de nouveaux défis, d’aider les autres. “J’aimais bien mon travail. C’était gai d’être dehors quand il faisait beau, explique Grégory. Mais j’ai aussi réfléchi : à 50 ans, est-ce que j’aurai encore envie de terrasser?

Envie d’évoluer dans sa carrière

Grégory est convaincu qu’une formation lui permettra d’évoluer vers un nouveau poste. Après avoir lu pas mal sur le management, sur l’histoire et la composition de la SWDE, sur le processus organisationnel, etc., il passe les examens de sélection pour la formation de contremaître et les réussit. Sa formation dure un an.

OT_SWDE_Verviers_20.01.2020-2
Grégory a reçu son certificat de chef d'exploitation en janvier 2020

Ce n’est pas toujours évident de gérer boulot, vie de famille et formation. Même si les formations sont données durant les heures de travail, j’y consacrais quand même 1h à 1h30 d’étude, deux fois par semaine.

Grégory
Grégory , Contremaître au Centre d'exploitation de Stembert

Saisir l’opportunité des formations

Quelques années après l’obtention de sa certification et après avoir patienté dans une réserve, il est recruté en tant que contremaître au centre d’exploitation de Jodoigne. Malgré la distance importante entre le lieu de travail et son domicile en région verviétoise (100 km), il apprécie cette nouvelle expérience.

Lire aussi : Ce que Carine de la formation certifiante

Toujours à la recherche de défis, Grégory décide alors de suivre une nouvelle formation, celle de chef d’exploitation. Durant 1 an, il se forme avec d’autres collègues, venant de différents services. Il est certifié en janvier 2020 et attend aujourd’hui qu’un poste de chef d’exploitation se libère.

Depuis lors, Grégory a été muté comme contremaître au centre d’exploitation de Stembert (Verviers), son centre d’exploitation d’origine, plus proche de chez lui.

Être reconnu pour ses compétences

Au bout de ce parcours, Grégory a envie de conseiller une chose : il ne faut surtout pas hésiter à se former. “Les formations permettent d’accéder à de nouveaux postes, avec un salaire plus important et de nouveaux défis professionnels”. Mais il insiste aussi sur une chose : La plupart des collègues que j’ai croisés ont réussi en travaillant beaucoup”.

Découvrez un programme au hasard

Notre programme d'actions

Tous acteurs de notre avenir

OPP 1852 08 10 2022 Pictogrammes 1000px 01
En savoir plus