Chez nous 4 min  de lecture

Les médias parlent de nous (mai 2023)

Newspapers 444448 1920

La SWDE est régulièrement au cœur de l'actualité. Ce mois-ci, c’est plus calme. Sans doute un effet des congés scolaires… L’occasion de mettre en avant le plan d’investissement de la SWDE. L’eau rouge/brune qui sort des robinets après une réparation de fuite interpelle à Châtelet. Enfin, les abeilles présentes sur nos sites de captage révèlent des indices sur la qualité de l’eau !

Il y a des périodes où l’actualité est plus calme. C’est souvent le cas lors des congés. Voilà donc de bonnes opportunités de parler de nous ou de nos projets. C’est ainsi que, suite à un communiqué de presse de notre part, de nombreux médias ont repris l’information suivante : la SWDE a investi 117 millions d’euros dans ses infrastructures en 2022. Une information à retrouver notamment sur les sites de La Libre, RTL info, mais aussi dans le magazine Trends Tendance.

Au cours des 20 dernières années, la SWDE aura, selon elle, investi 1,5 milliard d'euros, contribuant selon les estimations à la consolidation de 1.500 emplois directs et indirects chaque année en Wallonie.

Extrait de l’article de La Libre , Publié le 10 mai

L’eau sale qui suit une réparation de fuite, un sujet de mécontentement régulier !

Fin du mois, des travaux sur Morlanwelz entraînent l’apparition d’eau sale au robinet d’habitants de Chapelle-lez-Herlaimont (à l’ouest de Charleroi). Des riverains concernés interpellent SudInfo.

Les inconvénients « momentanés » post-réparations ou chantiers, voilà bien un sujet qui nous vaut régulièrement commentaires de mécontentement. La critique la plus souvent formulée, ici encore, par les personnes concernées : « Nous ne sommes prévenus de rien ».

Même s’il est toujours possible de faire mieux, voici ce qui est réalisé aujourd’hui :

  1. Une information est publiée sur le site web signalant l’incident et l’heure probable de sa résolution.
  2. La FAQ du site web explique les raisons de la présence momentanée d’une eau colorée et ce qu’il y a lieu de faire.

Le pain d’abeille, un indicateur de la santé de l’environnement

C’est le site Daily Science, un média belge quotidien de vulgarisation scientifique, qui partage les résultats d’une enquête impliquant des abeilles… et la SWDE !

Il s’agit de l’opération « Plan Bee ». Le principe ? Depuis 2018, des ruches ont été placées sur 5 sites de captage SWDE, à Ciney, Jandrain, Gerpinnes, Thiméon et Viesville. Des scientifiques ont analysé le pain d’abeille (en gros ce qui sert à nourrir les larves) pour identifier la présence de pesticides.

Résultat, à Ciney où la zone agricole autour de notre site de captage est gérée sans pesticide, la présence de résidus y est bien plus faible que sur les autres sites. Selon Natagora qui porte ce projet, il y a un enjeu à élargir les zones de captage d’eau et à se passer complètement d’une agriculture avec pesticides.

Relire l’article nous.swde sur plan Bee

Les sites de captage d’eau, en plus du rôle de réduire les pollutions de l’eau par les pesticides, peuvent également servir de ressources alimentaires pour les abeilles mellifères qui produisent du miel. C’est le principe de l’agroécologie.

Nous saluons la compagnie d’eau (SWDE) d’avoir déjà aménagé de nombreux arbres, haies et prairies fleuries sur ses sites de captage d’eau ainsi que l’application de fauchages tardifs pour préserver toute cette biodiversité et la SPGE qui favorise cette initiative.

Extrait du rapport de Natagora

Quand la Banque de l’Europe se félicite de nos investissements…

Nous sommes un partenaire régulier de la BEI, Banque Européenne d’Investissement. Pour preuve, voici un an, la BEI nous accordait un nouveau prêt de… 250 millions d’euros. Le 4e prêt en 15 ans pour nous permettre de mettre en œuvre nos projets, notamment les chantiers de sécurisation de l’approvisionnement en eau.

Un an après cette signature, la BEI fait le point sur ce dossier. L’occasion de souligner que notre réseau de 40.000 km est 30 fois plus long que celui de… Paris qui compte pourtant une population similaire de 2,5 millions d’habitants !

L’autoroute de l’eau, le chantier du siècle selon L’Avenir

Il n’y a pas un mois qui passe sans que le schéma régional des ressources en eau ne fasse au moins une apparition dans les médias. Ce coup-ci, c’est le projet d’autoroute de l’eau qui doit amener à terme l’eau des barrages d’Eupen et de la Gileppe jusqu’en province du Luxembourg, en passant par Andenne.

Voir aussi : nos images du chantier à Villers

Le contrat de gestion 2023 - 2027 entre la SWDE et la Wallonie est signé

C’est une information reprise dans la plupart des médias : le contrat de gestion 2023 – 2027 est signé. Ce document reprend les engagements de la SWDE et de la Wallonie pour les prochaines années. Vous voulez en savoir plus ? Patience, nous revenons vers vous à ce sujet cette semaine.

Découvrez un programme au hasard

Notre programme d'actions

Le client, c’est l’affaire de chacun

OPP 1852 08 10 2022 Pictogrammes 1000px 04
En savoir plus