Chez nous 2 min  de lecture

Témoin de sexisme ? Que faire ?

Témoin de sexisme ? Que faire ?

Ce lundi 8 mars, c’est la journée internationale des droits des femmes. A la SWDE, femmes et hommes sont égaux dans le sens ou les unes comme les autres peuvent occuper les mêmes fonctions. Pourtant, il arrive que des collègues féminines doivent faire face à des remarques ou attitudes sexistes. Comment les aider si l’on est témoin ?

Soyons francs, les remarques sexistes (« Dis, t’as tes règles ou quoi ? », lancé au visage d’une collègue qui réagit un peu vivement) et les attitudes indélicates (du genre phrases taquines et dragueuses), ça existe aussi à la SWDE...

En soi, ce n’est pas vraiment étonnant. La SWDE ne vit pas sur une île et le sexisme est un problème de société. Les dernières études indiquent que 60% des femmes en Europe disent avoir subi le harcèlement au travail.

Sexisme : Attitude de discrimination fondée sur le sexe (spécialement, discrimination à l'égard du sexe féminin).

Le Robert

Bien entendu, tout se passe bien dans de nombreuses situations à la SWDE. Et c’est tant mieux.

Mais malgré tout, comment réagir si nous sommes témoins d’un comportement sexiste, ne serait-ce que d’une remarque ou une blague déplacée ?

  • Ne pas rire de la blague graveleuse est un premier pas.
  • Interpeller directement le collègue qui a tenu ces propos, en lui expliquant brièvement pourquoi ce n’est pas ok, peut aussi aider à faire évoluer les mentalités.

Ces actions seront d'autant plus porteuses si vous êtes un homme. « Face à des remarques sexistes, par exemple, les femmes sont souvent mises devant un dilemme. Si elles rigolent, elles cautionnent et si elles ne rient pas, elles s’excluent du groupe. Un homme, lui, ne se verra pas exclu s’il exprime qu’il ne trouve pas ça drôle. Réagir, pour eux, est sans conséquence alors que les conséquences sont énormes pour les femmes », expliquait en 2017 au Soir la directrice de Garance, une asbl qui lutte contre les violences de genre.

A noter qu’en cas de problème de harcèlement, une procédure existe dans le règlement de travail de la SWDE (nécessite une connexion au réseau pour être lue).

Evidemment, ces conseils ne régleront pas toutes les situations. Mais ces actions simples à réaliser peuvent vraiment changer les choses pour celles qui se sentent victimes de sexisme.

Des femmes et du technique : d'égal à égal