Série - Urgence Inondations 3 min  de lecture

« Urgence inondations » : récit d’une crise historique - Épisode 1

« Urgence inondations » : récit d’une crise historique - Épisode 1

Plus d’une semaine après les terribles inondations qui ont touché notre pays, Nous.swde donne la parole à celles et ceux qui ont travaillé sans relâche tout au long de cette crise. Conduites arrachées, stations et captages inondés, les conséquences sur l’ensemble de notre réseau ont été sans précédent. De la cellule de crise au personnel sur le terrain, nos équipes ont mené une véritable course contre la montre avec un seul objectif : fournir de l’eau à nos clients coûte que coûte.

Mercredi 14 juillet. De violentes intempéries touchent l’ensemble de la Wallonie. À l’Est du pays, plusieurs cours d’eau – l’Ourthe, la Hoëgne ou encore la Vesdre – menacent de déborder. Arnaud Mary, Ingénieur d'exploitation, est de garde et a comme un mauvais pressentiment. Les fortes précipitations inondent certains de nos captages et l’eau doit être déclarée non-potable dans plusieurs entités. La SWDE active d’urgence sa cellule de crise. Les incidents commencent malheureusement à se propager, et ce un peu partout sur le territoire… En fin de soirée, la situation reste sous contrôle, mais la pluie tombe inlassablement et redouble d’intensité.

Réparation-dun-conduite-FN-400-GG-Rue-des-Foxhalles-Verviers-Vincent-Schepers
Réparation d'une conduite FN 400 - Rue des Foxhalles, Verviers (Photo de Vincent Schepers, fontainier au secteur de Stembert)
[Crise en 2009] Plus une goutte pour les Loups

Jeudi 15 juillet : des scènes « apocalyptiques »

Inondations_rue-de-Limbourg

Le lendemain, la décrue laisse place à un paysage désastreux sur Ensival, Verviers, Pepinster, … Au Centre d’exploitation de Stembert, les équipes sont sur la brèche dès le petit matin.

Polygone-Miguel-Lopez
Rue de Limbourg où se situe notre site "Polygone" (Photo de Miguel Lopez, fontainier au secteur de Stembert)

Luc Préaux, fontainier depuis plus de dix ans, n’en croit pas ses yeux : « On ne savait pas par où commencer et où aller tellement il y avait à faire… Mais nous n’avons pas eu le temps de penser, il fallait agir. Je suis d’abord intervenu à la rue de Limbourg (ndlr : là où se situe le site du Polygone). C’était tout un système D pour réalimenter le réseau ». Sur le terrain, nos fontainiers sont les premiers interlocuteurs avec des habitants dans le besoin et sont animés par le sens de leur travail :

Fournir de l’eau potable, c’est notre métier. En attendant de rétablir la situation sur le réseau, nous avons distribué - avec l’aide de la Logistique - des bouteilles d’eau à la population. Les gens étaient tellement reconnaissants…

Luc Préaux
Luc Préaux , Fontainier - Centre d'exploitation de Stembert
Verviers-10-Miguel-Lopez
Verviers (Photo de Miguel Lopez)

Le passage de l’eau avait laissé place à d’importants dégâts en région verviétoise tels que des conduites emportées ou encore d’importantes fuites. Il a fallu faire preuve d’ingéniosité pour trouver des alternatives afin que nos clients aient de l’eau au robinet !

Arnaud Mary
Arnaud Mary , Ingénieur d'exploitation Stembert - Eupen

Des problèmes d’alimentation à l’Est et de qualité à l’Ouest

Si les dommages sont colossaux sur une bonne partie de la province de Liège, les intempéries n’ont pas non plus épargné la zone ouest de notre réseau de distribution. Les problèmes sont d’ordre différents : s’il faut davantage faire face à des manques d’alimentation à l’Est, ce sont principalement des problèmes de qualité d’eau qui se déclarent notamment sur les zones de Couillet, Jodoigne et Beaumont. Les coulées de boue ont pollué certains captages – comme celui de Jandrain - et rendent l’eau impropre à la consommation.

    Crise-inondations-chiffres-1

      Nous avons dû faire face à de nombreuses pollutions sur le réseau. Les équipes de terrain ont travaillé d’arrache-pied pour réaliser des manœuvres de vannes ou encore purger le réseau et évacuer l’eau trouble

      Adrien Coppin
      Adrien Coppin , Ingénieur d’exploitation Ath - Tournai

      Et comme un malheur n’arrive jamais seul, la pluie va continuer à faire des ravages et à provoquer de nouvelles perturbations à plusieurs endroits de notre réseau de distribution. C’est ce qu’Antoine Mortehan, Ingénieur d'exploitation (Dinant-Suarlée), appelle « la loi des séries » …

      Découvrir la suite demain