Série - Urgence Inondations 3 min  de lecture

"Urgence inondations" : récit d'une crise historique - Épisode 3

"Urgence inondations" : récit d'une crise historique - Épisode 3

Plus d’une semaine après les terribles inondations qui ont touché notre pays, Nous.swde donne la parole à celles et ceux qui ont travaillé sans relâche tout au long de cette crise. Conduites arrachées, stations et captages inondés, les conséquences sur l’ensemble de notre réseau ont été sans précédent. De la cellule de crise au personnel sur le terrain, nos équipes ont mené une véritable course contre la montre avec un seul objectif : fournir de l’eau à nos clients coûte que coûte

Samedi 17 juillet : retour partiel de l’eau potable

Alors que l’eau avait été déclarée non-potable dans 15 communes, la situation commence un peu à s’éclaircir le samedi en fin de journée. « Après avoir prélevé des échantillons, il faut un certain temps d’incubation pour lire les résultats. La charge de travail était pharamineuse. Certains techniciens sont venus aider toute la journée car l’équipe en place n’était pas suffisante » relate Sébastien Ronkart, Manager du laboratoire, avant de lancer : « Grâce à tous leurs efforts, nous avons pu annoncer une bonne nouvelle en fin de journée : il n’y avait plus de non-conformités pour Dinant, Beauraing, Viesville, Lincent et Linsmeau. L’eau pouvait être à nouveau déclarée potable. »

Inondations-0649
Réservoir Mont-Saint-André
Jeudi 15 juillet : la loi des série

À partir du samedi, 2/3 des raccordements (environ 2.000) sont à nouveau alimentés en eau potable.

Près de 161.280 bouteilles d’eau distribuées

En parallèle, la Logistique a aussi mis les bouchées doubles pour fournir de l’eau à nos clients dans le besoin. « Au magasin d’Herstal, il n’y a pas de rôle de garde ni de piquet. Vu la charge de travail conséquente, plusieurs magasiniers se sont portés volontaires pour venir en aide à la population » précise Alain Backes, Responsable Approvisionnement. Notre personnel n’a pas levé le nez : « Les journées ont été longues : les gars ont répondu présents du jeudi au dimanche en moyenne 15 heures par jour ! »

Camion-berlingots-vers-la-commune-de-Franière-Jordan-Eperjessy
Livraison de berlingots par camion (photo de Jordan Eperjessy)

Nous avons travaillé en un temps record : au total, nous avons fourni 161.280 bouteilles d’eau d’1,5 litres. Des camions de l’armée ainsi que de la protection civile sont venus jusqu’à Herstal pour chercher les palettes.

Alain Backes
Alain Backes , Responsable approvisionnement - Logistique

Jeudi 22 juillet : fin d’une crise dictée par la solidarité

Pépinster-3-Andy-Simon
Intervention à Pépinster (Photo d'Andy Simon, fontainier au secteur de Stembert)


Comme l’histoire nous l’avait déjà montré dans la crise de Viesville, c’est particulièrement dans les coups durs que l’entraide prime à la SWDE. « Je me suis porté volontaire pour aider même si j’étais en congé. J’ai insisté et j’ai finalement été rappelé le dimanche. Nous avons réparé de nombreuses fuites car une partie de Dison restait sans eau. » raconte Andy Simon, fontainier au secteur de Stembert.

Conduite-arrachée-600-fg-Vesdre-Schepers-Vincent
Les ravages de la Vesdre : Conduite 600 en fonte grise arrachée. (Photo de Vincent Schepers, fontainier au secteur de Stembert)

Beaucoup d’entre nous étions en congé et je savais que mes collègues étaient en sous-effectif. Je ne pouvais pas rester les bras croisés face à toute cette détresse. Nous avons travaillé sans relâche jusqu’au mardi matin.

Andy Simon
Andy Simon , Fontainier - CE de Stembert

Il y a eu un bel élan de solidarité. Les équipes « Intervention clients » et « Recherche fuite » des Centres d’exploitation de Villers-le-Bouillet et d’Eupen sont venues en renfort. Sans eux, ça n’aurait pas été possible. Tous nos fontainiers se sont donnés à 200%

Arnaud Mary
Arnaud Mary , Ingénieur d'exploitation Stembert - Eupen

Une semaine après ces tristes événements, la cellule de crise interne procède aux dernières vérifications et attend les résultats d’analyse qui s’annoncent concluants. Grâce aux efforts de tous, la situation est complètement stabilisée. Conclusion : des nombreux points du réseau sont à remplacer ou à reconstruire mais cette crise aura créé des liens indéboulonnables entre tous les services.

Bravo à tous nos collègues mobilisés tout au long de cette crise et à tous ceux qui ont volontairement prêté main forte. Tout notre soutien à celles et ceux qui ont été frappés par ces inondations.