Notre avenir 1 min  de lecture

Marre de la pluie ? Pourtant, c’est une bonne chose...

Marre de la pluie ? Pourtant, c’est une bonne chose...

Inutile de jeter un œil par la fenêtre, il pleut probablement. Cela fait des jours que cela dure et ce n’est pas près de s’arrêter. Et si on regardait le côté positif de la situation ? Car oui, la pluie a au moins une vertu.

De manière caricaturale, on pourrait affirmer la chose suivante : lorsqu’il pleut, il n’y a que les vendeurs de parapluie et les distributeurs d’eau du robinet qui sont contents. Car comme le dit cet article de la RTBF : “Vous en avez marre de la capuche, des bottes ou du parapluie ? Nous aussi ! Mais on a trouvé comment se consoler : penser à l’été, aux possibles canicules et l’inquiétude qui ressurgira pour les nappes phréatiques. C’est à ce moment de l’année qu’elles "se rechargent", lentement mais sûrement.

Pourquoi en hiver ? Pour une raison très naturelle : en hiver, les plantes ont besoin de moins d’eau. Du coup, l’eau de pluie peut s’infiltrer plus profondément dans le sous-sol vers des masses d’eau (les fameuses nappes phréatiques)

D’après Olivier Tromme, qui analyse les statistiques au SPW – Environnement, nous avons une bonne recharge hivernale depuis deux semaines. Les niveaux seraient même un peu plus hauts que les 2 années précédentes. Années où nous avons connu des canicules importantes...

Lire aussi - Les fontainiers sous la canicule

Si les nappes continuent à bien se remplir, cela facilitera la production et la distribution d’eau cet été. C’est encourageant, mais il faut que la recharge se poursuive jusqu’au printemps.

Marc Closset
Marc Closset , Responsable du service Gestion des ressources en eau

Et l’idéal, pour que les nappes se rechargent de septembre à mars, ce sont les petites pluies . Celles qui durent longtemps, comme celles que nous connaissons actuellement. Ou la neige, dont la fonte permet à l'eau de bien s'infiltrer. Mais pas les orages ! La violence des pluies fait ruisseler l’eau vers les fossés et les rivières, mais ne la fait pas pénétrer dans le sol.

Bref, chaque fois que vous voyez de la pluie, dites-vous qu'elle nous permet de constituer des réserves d'eau pour les saisons chaudes. Et que c’est bon pour le boulot.

A lire : Et si la SWDE était au centre du changement climatique ?