Nos métiers 1 min  de lecture

Stéphanie, une responsable fourmi-dable

9

Être reconnu.e pour ses compétences. Accéder à un poste à responsabilités. Qu'on soit un homme ou une femme. À la SWDE, vous le pouvez. Stéphanie, Ingénieure en Production, manage une équipe de 30 personnes. Ce 8 mars, à l'occasion de la journée internationale des droits de la femme, rencontre avec cette cheffe d'équipe et de ses collègues.




"Pour moi, le fait d’être une femme ne change pas grand-chose au quotidien. Nous sommes simplement des collègues, hommes ou femmes, qui voulons avancer sur des projets communs.” lance d'emblée Stéphanie.

Entrée à la SWDE en 2009, cette ingénieure en Production reconnue dans son domaine comme une responsable dynamique tout en étant à l’écoute de son équipe. À la tête d’une équipe de 30 personnes, se rend souvent sur le terrain pour suivre les projets, une manière pour elle de reconnaître concrètement le travail de chacun.

Des femmes et du technique : d'égal à égal

Stéphanie, je la décrirais un peu comme une fourmi qui prend énormément de boulot sur son dos. C'est une vraie travailleuse et c'est très agréable de travailler avec elle

Luc
Luc , Responsable maintenance (Liège Nord)

Management rime avec efficacité

Pour Stéphanie, l’objectif principal est d’avancer sur les projets. "Pour moi, le fait d’être une femme ne change pas grand-chose au quotidien. Nous sommes simplement des collègues, hommes ou femmes, qui voulons avancer sur des projets communs ” précise-t-elle.

Quel que soit le genre de ses collègues au sein de son équipe (essentiellement masculins), ce sont avant tout des personnes compétentes chez qui elle trouve réponse à ses questions. “Je discute souvent avec les électromécaniciens de leur travail, mais ce n’est pas moi qui irais dépanner une armoire électrique.

Femme ou homme : qui sera le mieux payé à la SWDE ?

Je l'apprécie parce qu'elle nous fait confiance et elle sait écouter

Olivier , Responsable maintenance (Liège Sud)

Rigoureuse et bienveillante

Le management d’une équipe dépend surtout du caractère du chef d’équipe, qu’il appartienne à la gente féminine ou masculine.

De son côté, Stéphanie, dans sa pratique, est assez attentive à chaque membre de son équipe. “Dans l’organisation du travail, je tiens compte, par exemple, de certains contextes, comme si la femme d’un membre de l’équipe est malade ou qu’il vient d’avoir un enfant. Est-ce une approche de maman? Je ne sais pas, plutôt de caractère, je pense. ”

Découvrez un programme au hasard

Notre programme d'actions

Le client, c’est l’affaire de chacun

OPP 1852 08 10 2022 Pictogrammes 1000px 04
En savoir plus